Actualité

Sony travaille sur un pliable transparent

Smartphone pliable SONY
Sony pourrait être en train de travailler sur des concepts de smartphones assez remarquables selon une demande de brevet récemment publiée. La documentation en question semble montrer des plans pour un smartphone transparent double face, ainsi qu'un smartphone transparent pliable, qui permettrait à de nombreux rêves de science-fiction de devenir réalité. Le brevet a été déposé en mai 2018 auprès de l'Office mondial de la propriété intellectuelle (OMPI), mais n'a été publié que le 22 novembre 2018 et a été repéré par Smartphone.edu.pl.

Le brevet inclut également un croquis pour ce qui semble être un écran de smartphone enroulable - donc, en bref, Sony a beaucoup d'idées avec lesquelles il joue actuellement. Mais nous savons très bien que de l'idée au projet il peut y avoir un fossé et que la mise en service d'un smartphone pliable transparent SONY pourrait encore mettre des années avant de voir le jour, en tous cas avant de se retrouver dans votre poche.

Bien que ces signaux potentiellement passionnants de développements, surtout en ce qui concerne les formes que SONY pourrait donner à leur smartphone, vous ne verrez pas les mobiles transparents dans un avenir proche. La technologie est encore loin. Nous commençons à peine à voir des scanners d'empreintes digitales s'intégrer dans les écrans, les prochaines étapes étant les capteurs, les écouteurs et les appareils photo personnels se frayant également un chemin sous l'écran.

Le brevet de SONY

Le brevet décrit un smartphone avec deux écrans, un à l'avant et un à l'arrière. Le premier comprend une pluralité d'éléments émetteurs de lumière. Le second comprend une pluralité d'éléments de commande de la lumière, chacun d'eux assurant la commande de la lumière pour le contrôle de la transmission ou de la réflexion de la lumière incidente. Par conséquent, le smartphone breveté de Sony est doté d'un écran transparent double face.

smartphone pliable transparent SONY

Le brevet décrit également six modes d'affichage différents, trois pour chacun des deux écrans. Ceux-ci sont transparents, semi-transparents et non transparents ou opaques. Bien que l'utilisateur puisse choisir entre différents modes, ceux-ci seraient également automatiquement sélectionnés par des facteurs tels que la lumière ambiante ou la durée de vie des piles. Bien que cette technologie ne s'applique pas nécessairement à un smartphone pliable, elle pourrait très bien le faire. Selon le rapport, un smartphone de ce type aurait quatre écrans, car "deux écrans doivent se faire face".

Il est encore plus compliqué d'arriver à créer un affichage vraiment transparent qui peut s'adapter à l'intérieur d'un facteur de forme d'un smartphone. Cependant, dans quelques années, cela pourrait bien être une réalité. Et pourquoi pas par SONY.