Les écrans de smartphone

Il existe de nombreux types d'affichage utilisés par les smartphones en fonction des modèles, des marques : LCD,  OLED , AMOLED, Super AMOLED, TFT, IPS et quelques autres qui se retrouvent moins fréquemment sur les smartphones d'aujourd'hui, comme les TFT-LCD.  Dans cet article on va tous vous expliquer sur les écrans de smartphones , sans oublier les particularités du pliable bien entendu.

Les écrans de smartphones à cristaux liquides dits LCD

ecran lcd

LCD signifie Liquid Crystal Display, et son nom fait référence à l'ensemble des cristaux liquides éclairés par un rétroéclairage, et leur ubiquité et leur coût relativement faible en fait un choix populaire pour les smartphones et de nombreux autres appareils.

Les écrans LCD ont également tendance à bien fonctionner à la lumière directe du soleil, car l'ensemble de l'écran est éclairé par l'arrière, mais ils souffrent d'une représentation des couleurs potentiellement moins précise que les écrans qui n'ont pas besoin d'un rétroéclairage.

Dans les smartphones, vous disposez à la fois d'écrans TFT et IPS. TFT signifie Thin Film Transistor, une version avancée de LCD qui utilise une matrice active (comme le AM dans AMOLED). Matrice active signifie que chaque pixel est attaché individuellement à un transistor et à un condensateur.

Le principal avantage du TFT est son coût de production relativement faible et son contraste accru par rapport aux écrans LCD traditionnels. L'inconvénient des écrans LCD TFT est une consommation d'énergie plus élevée que celle de certains autres LCD, des angles de vue moins impressionnants et la reproduction des couleurs. C'est pour ces raisons, et la baisse des coûts des options alternatives, que les TFTs ne sont plus couramment utilisés dans les smartphones.

IPS signifie In-Plane Switching (commutation dans le plan) et c'est une nouvelle amélioration par rapport aux écrans LCD TFT. Il offre une meilleure reproduction des couleurs et, plus particulièrement, des angles de vue améliorés par rapport aux TFT-LCD. Pour ce faire, il utilise deux transistors pour chaque pixel, combinés à un rétroéclairage plus puissant. L'inconvénient est qu'ils nécessitent plus d'énergie que d'autres types d'écrans non-LCD. Ils consomment toutefois généralement moins d'énergie qu'un écran TFT.

Il y a d'autres acronymes que vous voyez souvent combinés avec IPS, comme IPS-NEO. Dans ce cas, c'est un nom de marque déposée pour une technologie créée par JDI qui prétend éliminer les fuites de rétro-éclairage, mais qui fonctionne de la même manière essentielle que tout autre écran IPS-LCD.

Les écrans de smartphones AMOLED

smartphone pliable AMOLED

AMOLED signifie Active Matrix Organic Light-Emitting Diode. Bien que cela puisse paraître compliqué, ce ne l'est pas vraiment. Pour commencer notez bien que nous sommes face à des semi-conducteurs organiques . Nous avons déjà rencontré la matrice active dans la technologie TFT LCD, et OLED est simplement un terme pour une autre technologie d'affichage à couche mince.

L'OLED est une matière organique qui, comme son nom l'indique, émet de la lumière lorsqu'un courant la traverse. Contrairement aux écrans LCD, qui sont rétro-éclairés, les écrans OLED sont " toujours éteints ", sauf si les pixels individuels sont électrifiés.

Cela signifie que les écrans OLED ont des noirs beaucoup plus purs et consomment moins d'énergie lorsque des couleurs noires ou foncées sont affichées à l'écran. Cependant, les thèmes de couleur plus claire sur les écrans AMOLED consomment beaucoup plus d'énergie qu'un écran LCD utilisant le même thème. Les écrans OLED sont également plus chers à produire que les écrans LCD.

Comme les pixels noirs sont " éteints " sur un écran OLED, les rapports de contraste sont également plus élevés que sur les écrans LCD. Les écrans AMOLED ont également un taux de rafraîchissement très rapide, mais ne sont pas aussi visibles en plein soleil que les écrans LCD rétroéclairés. Le brûlage de l'écran et la dégradation des diodes (parce qu'elles sont organiques) sont d'autres facteurs à prendre en compte.

Du côté positif, les écrans AMOLED peuvent être plus minces que les écrans LCD (parce qu'ils n'ont pas besoin d'une couche rétroéclairée) et ils peuvent également être rendus flexibles.

Quelle est la différence entre OLED, AMOLED et Super AMOLED ?

OLED signifie Organic Light Emitting Diode (diode électroluminescente organique). Un écran OLED est composé de feuilles minces électroluminescentes, dont le principal avantage est qu'elles produisent leur propre lumière et ne nécessitent donc pas de rétroéclairage, réduisant ainsi les besoins en énergie. Les écrans OLED sont plus communément appelés écrans AMOLED lorsqu'ils sont utilisés sur des smartphones ou des téléviseurs.

Comme nous l'avons déjà mentionné, la partie AM d'AMOLED signifie Active Matrix, ce qui est différent d'une matrice passive OLED (P-OLED), bien qu'ils soient moins courants dans les smartphones.

Super AMOLED est le nom donné par Samsung à ses écrans qui ne se trouvaient auparavant que dans les modèles haut de gamme, mais qui se sont maintenant répandus sur des appareils plus modestes. Tout comme les écrans LCD IPS, Super AMOLED améliore le principe de base AMOLED en intégrant la couche de réponse tactile dans l'écran lui-même, plutôt que comme une couche supplémentaire sur le dessus.

Par conséquent, les écrans Super AMOLED supportent mieux la lumière du soleil que les écrans AMOLED et nécessitent moins d'énergie. Comme son nom l'indique, Super AMOLED est simplement une meilleure version d'AMOLED. Il ne s'agit pas seulement de fanfaronnades de marketing : Les écrans de Samsung sont régulièrement passés en revue en tant que certains des meilleurs autour.

Les écrans RETINA

RETINA est un autre terme marketing, cette fois d'Apple . Un écran Retina n'est pas défini par une caractéristique spécifique, si ce n'est qu'il est supposé avoir une résolution suffisante pour que l'œil humain ne puisse pas discerner les pixels à une distance de vision normale et a une densité de pixels supérieure à 300 ppi. Comme nous le savons déjà, Apple ne mesure pas le ppi de la même manière que les autres fabricants de combinés.

Cette mesure varie évidemment en fonction de la taille et de la résolution de l'écran. Apple a popularisé le concept Retina avec l'iPhone 4, qui avait une résolution de 960 x 640 pixels sur un écran LCD IPS de 3,5 pouces, soit 330 pixels par pouce carré (ppp).

Considérant qu'un écran QHD de 5,5 pouces est assez courant sur les téléphones Android haut de gamme de nos jours et que les appareils comme le S7 Edge ont 534 ppi, Apple a dû finalement capituler sur sa conviction que 300 ppi est suffisant, ce qui a finalement conduit à l'iPhone 6 Plus offrant un écran Full HD avec une densité de pixels de 401 ppi. Les iPhone 7 et 7 Plus offrent respectivement 326 et 401 ppi. Les derniers iPhones, les XS et XS Max, disposent d'écrans de 458 ppi.

Quels écrans pour le smartphone pliable ?

ecran oled pliable

Pour les smartphones pliables c'est la technologie OLED qui prédomine. Les semi-conducteurs organiques ont fait leur apparition , nous vous en parlions il y a quelques jours.

Samsung utilise actuellement deux écrans séparés pour créer son smartphone pliable - un à l'intérieur et un plus petit écran à l'extérieur - contrairement au FlexPai de Royole, qui utilise un seul écran pliable à l'extérieur du dispositif. L'affichage interne de Samsung est de 7,3 pouces avec une résolution de 1536 x 2152 (4,2:3). Il se plie en deux pour révéler un deuxième affichage sur le devant de l'appareil. Ce deuxième "écran de couverture", comme l'appelle Samsung, fonctionne comme une interface téléphonique de 4,58 pouces avec une résolution de 840 x 1960 (21:9). Il est également flanqué de lunettes beaucoup plus grandes en haut et en bas par rapport à l'affichage interne. Bien qu'il semble très trapu, Samsung dit que l'appareil qui se cache à l'intérieur est en fait "étourdissant".